Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Street art à Raiatea [Fresques et couleurs]

Street-art-raiatea-vinie

Tu savais qu’il y avait du Street Art en Polynésie ? C’est même le terrain de jeu de nombreux street artistes. La ville de Papeete à Tahiti regroupe la plupart des artistes mais Raiatea se démarque aussi depuis quelques années. Le Festival de Street Art ONO’U qui a lieu depuis 2014 à Tahiti et 2016 à Raiatea, ramène du beau monde pour égailler les murs de la ville pendant quelques jours. La plupart des oeuvres reste en place pour le plus grand bonheur des habitants, et des amateurs de passage. Portfolio des oeuvres de Street art de Raiatea. Direction Uturoa, la capitale de Raiatea. Cette île est la plus grosse île de l’Archipel de la Société en termes de superficie et a accueilli les artistes Okudart, Akimbo, Vinie, Rival, Marko93, Cranio et bien d’autres. Tu peux facilement faire le périmètre à pied, les oeuvres sont toutes regroupées au port ou dans les rues d’Uturoa.

Street Art Raiatea : Pop Art d’Okudart

Okudart, une figure du Street Art ! Des visages de loup, d’animaux et de têtes de morts à la couleur Arc-en-ciel, pour la touche de joie de vivre, sur fond de ciel étoilé. Le combat de la vie et de la mort. Du pur style Okudart. Sur tout le mur d’un bâtiment du port d’Uturoa.

Okuda San Miguel, dit Okudart, est un artiste de Madrid. Diplômé des Beaux Arts et renommé à l’international. Un style géométrique coloré dessinant des animaux, des visages et autres éléments religieux. Un style bien particulier qui pourrait faire penser à Kobra, le “soldat Street artiste” brésilien.

À Papeete, on retrouve sa “femme aux fruits” inspirée de Paul Gauguin sur une façade d’immeuble. Témoin de ses influences des Beaux Arts. À Paris, il avait régalé tout le monde avec “La Joconde” de 50 mètres sur une façade d’immeuble de 18 étages. “11 Mirages to Freedom” était la dernière oeuvre du Musée à ciel ouvert du 13ème en 2017. 30 oeuvres de Street Art dans le quartier, 30 gros street artistes mondiaux.

Street-Art-Raiatea-Pop-Art-Okudart

Street Art Raiatea : Cavalière d’Akimbo

Une cavalière nue avec une couronne en forme de fleur, chevauchant un Rori avec un coq au dessus de sa tête. Avec des bulles d’eau. Très créatif l’artiste ! Juste à côté du Pop Art d’Okudart.

PS : Le Rori est le concombre des mers. Un serpentin gluant qu’on trouve souvent dans les lagons polynésiens. Ça se mange aussi d’ailleurs, après l’avoir vidé et séché au soleil.

L’univers d’Akimbo est féerique et psychédélique. “Artiste Queer”,  il fait du surréalisme, érotico-festif et galactique. Toute une histoire. En Polynésie, son Street Art défend les droits de l’homme, l’inclusion, l’acceptation et les droits de la communauté LGBT.

Street-Art-Raiatea-Cavalière-dAkimbo

Street Art Raiatea : Pink Fish de Kalouf

Gros poisson rose avec son chapeau haut en Street Art. L’élégance de l’océan selon Kalouf.

Kalouf est lyonnais et dessine pas mal d’animaux. Son père étudiait les reptiles et ramenait souvent des serpents blessés à la maison. Il a donc baigné dedans et tente de sensibiliser le monde à la co-existence des animaux et de l’humain aujourd’hui. Un beau combat.

À Papeete, il avait surpris lors de ONO’U 2017 avec son “caméleon endormi”, grande fresque sur un immeuble de la ville mis en avant par un mapping vidéo où le caméléon changeait de couleur. En collaboration avec le dessinateur Romain Lardanchet qui a réalisé la ville sur le dos du Caméléon et MRZL qui a produit le mapping vidéo. L’Idée était de mettre en avant la capacité de l’animal à changer la couleur de sa peau pour s’adapter à son environnement. Un beau message de street artiste pour pousser l’homme à se fondre dans la nature et non la massacrer.

Street-Art-Raiatea-Pink-Fish-de-Kalouf

Street Art Raiatea : Culture et faune endémiques de Charles et Jeanne Williams

Vols de Fous Bruns

3 fous bruns en Street Art en plein vol au dessus d’une île polynésienne. Cet oiseau marin très présent en Polynésie est de grande taille, environ 70 à 80 cm et chasse près des côtes. Il peut plonger à une dizaine de mètres de profondeur pour manger un poisson ou un calamar, et même le suivre dans l’eau. D’où son surnom, le Fou brun. C’est aussi l’ennemi des pilotes de drone. À Maupiti, un fou brun avait plongé à pic sur le drone d’un voyageur devant notre pension.

Street-Art-Raiatea-Vols-de-Fous-Bruns

U’upa, pigeon vert de Polynésie en Street Art

Un oiseau endémique de l’Archipel de la Société, le U’upa ou pigeon vert par Charles Williams. Autre espèce présente en Polynésie et protégée. Qu’on aime “u’upa”, c’est un beau portrait de pigeon. Juste à côté de l’oeuvre de Cranio.

Couple d’artistes Maoris de Nouvelle-Zélande, Charles et Jeanne Williams sont très impliqués dans le développement de l’art à travers le monde. Leurs créations mettent en avant leur patrimoine Maori dans un univers urbain avec des interprétations modernes du design culturel et des animaux endémiques de Nouvelle-Zélande et d’ailleurs.

À Bora Bora en 2018, ils ont réalisé un beau Kookabura sur un immeuble. Un oiseau que nous avons beaucoup vu sur la côte est de l’Australie. “The Laughing Bird”, l’oiseau rieur, à cause de son cri qui fait penser à un humain qui rigole.

Street-Art-Raiatea-Charles-Jeanne-Williams-Uupa

Street Art Raiatea : Tiki polynésien de Rival

Jeune artiste polynésien, Rival a fait son apparition au festival ONO’U 2018. Après avoir aidé Seth pour sa vahiné et le paquebot GreenPeace en 2017. Un beau Tiki sculpté en bois avec une tiare centrale, au milieu de 2 fleurs de tiares blanches. L’univers de l’artiste prend sa source dans toute la culture de la Polynésie. Les motifs polynésiens, le tatouage, les éléments de l’eau, les poissons, le Tiki.

Street-Art-Raiatea-Tiki-polynésien-de-Rival

Street Art Raiatea : Marko93

Dark Vador en Street Art

Le mythique Dark Vador avec une phrase légendaire polynésienne. “Que le mana soit avec toi”. Le Mana, en polynésien, correspond à une force supérieure de la nature qui habiterait certains êtres en leur conférant une force physique, des dons surnaturels venant du sacré et de la magie. On peut parler de “force de la nature”.

Street-Art-Raiatea-Marko9-dark-vador

Le Léopard

Marko93 aime beaucoup cet animal. Très souvent présent dans ses oeuvres. Celui-ci a été fait pendant le festival de Street Art ONO’U 2016. Marko93 avait aussi réalisé “les félins de Tipareaui” avec Kalouf sur les murs du collège Tipareaui à Papeete. Un puma à gauche et un léopard à droite pour un mélange de style qui s’acclimate bien. “Chacun sa patte” !

Marko93 a exposé ses félins et autres créations aux États-Unis, au Sri Lanka, au stade de France, sur une péniche du canal de l’Ourcq à Paris et au Loft du 34 dans le quartier St Germain à Paris pour une exposition perso du 15 au 31 mars 2019.

Street-Art-Raiatea-Marko93-leopard

Street Art Raiatea : Portrait d’un navigateur par Askew

Joli portrait d’un homme âgé entouré de Tikis polynésiens et d’oiseaux endémiques. Lors du Festival ONO’U 2016, l’artiste néo zélandais d’Auckland Askew, a rendu hommage au navigateur polynésien Viliamu Tupaia en réalisant ce grand portrait dans le port d’Uturoa. L’inscription “E Huero puehu vau no te fenua Havai’i” signifiant “We are all seeds of Hawaiki”.

Street-Art-Raiatea-Portrait-navigateur-Askew

Street Art Raiatea : Vahiné de Vinie

Jolie visage de Vahiné avec la couronne de fleurs emblématique des vahinés polynésiennes. Vahiné veut dire “femme” en tahitien, l’homme c’est “Tané”. L’oeuvre date du festival ONO’U 2018. Vinie est une artiste française qu’on voit partout dans le monde avec ses visages féminins aux belles créations capillaires.

Street-art-raiatea-Vahiné-de-Vinie

Street Art Raiatea : Mural de Fintan Magee

Une jeune fille qui semble en pleine séance de lévitation. Une fresque qui rappelle Vertigo, le roman de Paul Auster. On a découvert ce nouvel artiste Fintan Magee à Raiatea. Ces oeuvres sont présentes à LA, en Australie, en Europe, et en France.

Street-Art-Raiatea-Mural-Fintan-Magee

Street Art Raiatea : Cranio à Raiatea

Artiste brésilien, Fabio de Oliveira Parnaiba dit “Cranio” est né à Sao Paulo et peint les murs du monde depuis 1998. Si cette année là te fais penser “champions du monde”, lui avait surtout la volonté de porter un messager fort. Dénoncer les inégalités sociales, l’exclusion et la déforestation dont sont victimes les peuples indiens d’Amazonie. Avec son indien bleu aux airs de cartoon, il peint donc des fresques pour détourner la société de consommation et montrer aux habitants de grandes villes du monde les travers de notre société : Berlin, Paris, Londres, Sao Paulo et donc Raiatea.

Là où il est habile c’est qu’il arrive à sensibiliser les passants tout en offrant un Street Art attachant et drôle. Un beau travail fort de sens.

À Sao Paulo une de ses fresques avait bien fait parler d’elle pour dénoncer les dessous de la Coupe du Monde de Foot en 2014 au Brésil qui coûtaient très cher au pays. Un indigène bleu habillé en costume cravate tenant un sac “d’argent publique” au dessus des toilettes.

Street-Art-Raiatea-Cranio

Street Art Raiatea : Niko et ses Rhino

Proche du léopard de Marko93, le rhinocéros de Niko. À côté du bâtiment du port entièrement peint, un autre rhino. Malheureusement, nous avons pas pris ces spots en photo.

Street-Art-Raiatea-bus

Street Art Raiatea : Enfant du pays Abuz

Un requin vue de pleine face. Un univers marqué par les lagons polynésiens. L’artiste a vécu et grandi à Moorea en Polynésie. On le retrouve à Papeete pour une collaboration avec HTJ et Jops sur fonds de motifs polynésiens.

Street-Art-Raiatea-Abuz

Le street art de Raiatea est porteur de message. Et s’inspire fortement de l’histoire de l’île. C’est ici qu’est née la civilisation polynésienne. Les premiers habitants sont partis de Raiatea pour habiter les îles du pacifique et développer le triangle polynésien. Avec Hawai à la pointe nord, l’île de Paques et ses Rapa Nui au sud, et la Nouvelle Zélande à l’Ouest. Le souvenir et la mémoire de cette période est visible au plus grand Marae polynésien, Taputapuatea au nord de l’île de Raiatea. Lieu sacré où avait lieu les cérémonies sociales, politiques et religieuses. On en parle davantage sur l’article dédié à Raiatea.

Alors, ça te plaît ? On ne t’avait pas menti, les oeuvres de Street Art de Raiatea sont de qualité et porteuses de belles vibes. Celles de Papeete devraient te plaire aussi. Si jamais le lagon de Raiatea est sous la pluie, tu as trouvé une bonne alternative de visiter.

Retrouve sur le blog d’autres articles sur la Polynésie Française :

Si tu as aimé l’article sur le Street Art de Raiatea n’hésite pas à le partager et à donner tes impressions en commentaire.

Bon voyage 😉

A&L

Street art à Raiatea [Fresques et couleurs]
3 5 votes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
0 Partages

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Plus d’informations

Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer