Après avoir visiter Phnom Penh et Siem reap, on prend la route du sud ouest vers >la petite ville de Kampot. Le rôle de la cité change au XXe siècle avec la construction de Sihanoukville, celle-ci devenant le principal port de la région.

Ce village, décontracté et entouré de plantations de poivre, comprend 39 500 habitants. Les ruelles sont bordées de vieilles maisons de commerce délabrées, construites au milieu du XXe siècle par les marchands chinois de la ville. Alors que voir à Kampot ? 

Tous les ans au moins de novembre depuis 2015, a lieu le Kampot Writers Festival, au programme 4 jours de discussion littéraires, de lectures de poésie, d’expositions d’art, de concerts et d’ateliers.

[Toc]

visiter-kampot-cambodge

La visite des plantations de poivre de Kampot Cambodge

Souvent surnommée l’or noir des plaines cambodgiennes, le poivre de Kampot est délicieux et réputé dans le monde entier. À peine arrivés dans le centre ville, on voit tout un tas de boutiques vendant du poivre de toutes les couleurs.

Grains de poivre de Kampot et dégustations

Le poivre vert de Kampot a un goût plus frais, plus végétal que le poivre noir, idéal avec des viandes rouges. Les grains de poivre vert sont des baies de poivre jeunes et immatures.

Le poivre blanc de Kampot a un arôme doux et un piquant exceptionnel. Pour obtenir du poivre blanc, les baies sont récoltées à maturité puis plongées dans un bain d’eau claire, ce qui permet à la peau de se défaire pour ne conserver que le cœur du grain à la couleur claire.

Le poivre rouge de Kampot a des arômes fruités. Les grains de poivre rouge sont des baies de poivre bien mûres et séchées.

Le poivre noir de kampot est finalement du poivre vert, car séché au soleil, il devient le poivre noir et ses arômes changent, son goût est plus costaud.

Quelques boutiques te proposeront des dégustations, comme la boutique Bo Tree, rappelons que cette épice est considérée comme étant l’un des meilleurs poivres du monde.

Culture du poivre de Kampot Cambodge

Le poivre de Kampot est cultivé dans le sud du Cambodge, les poivriers ont besoin d’un climat chaud et humide, avec une exposition limitée au soleil. Il faudra 3 ans avant que les poivriers produisent des graines de poivre et ils peuvent vivre 30 ans.

Elle a failli disparaître sous le régime des Khmers rouges, les transformant en rizières, et par la concurrence des pays voisins, vendant leurs productions sous l’appellation poivre de Kampot.

Présent dans la ville depuis le XIIIe siècle, il est le premier produit agricole cambodgien à bénéficier d’une Indication Géographique Protégée en 2010, l’équivalent de l’AOP. La vente de cette épice permet à de nombreuses familles d’améliorer les conditions des cultivateurs, et surtout de leurs filles car les familles ont alors les moyens de payer la dot.

La culture du poivre est totalement naturelle, le cahier des charges de la production interdit l’utilisation de tout engrais chimique. Les grains sont ramassés, triés et nettoyés à la main.

Plantations de poivre de Kampot à visiter

On te conseille de visiter en tuk tuk la plantation de Kadodé, où l’on a goûté pour la première fois le sucre de fleur de coco, ainsi que la plantation Kampot Pepper de Nathalie Chaboche et Guy Porré, un couple franco-belge.

La Plantation de ces derniers est une ferme bio de poivre de Kampot et d’épices, elle est ouverte tous les jours pour des visites guidées et gratuites.

kampot-cambodge-plantation-de-poivre

La visite du centre ville de Kampot Cambodge

On choisit de découvrir le triangle d’or pour visiter Kampot à pied, car ce n’est pas bien grand. Le triangle d’or est formé par le rond-point du Durian, la poste et le vieux pont français.

Au sud, on découvre l’étang ou bassin aux lotus, la villa du gouverneur (colon français), le bureau de poste, la Salt Workers statue, le Cambodia Vietnam Friendship Monument et la prison puis au nord, le rond-point avec la statue de Durian, l’ancien marché de Kampot ainsi que le marché de nuit.

L’ancienne prison se trouve dans une belle maison de l’époque coloniale française. Quant au pont français, il a été détruit par les Khmers rouges puis reconstruit avant d’être interdit pour des raisons de sécurité.

visiter-kampot-pont-des-françaisvisiter-kampot-bassin-aux-lotus

Bonnes adresses

Kampot au Cambodge fait partie de ces vieilles villes où l’on a envie de flâner, rêvasser, chiller… L’intérêt de la ville se trouve dans son atmosphère totalement décontracte plus qu’à ses sites.

Alors on traine dans le centre ville et l’on découvre quelques bonnes adresses comme le Bookish Bazaar, un café bibliothèque, le Kampot Head, une boutique de bijoux, Kramas, tableaux et accessoires et la Bo Tree, la boutique d’une plantation située à 20 km d’ici qui propose des sachets refermables de poivre.

Où dormir à Kampot Cambodge

Si tu te demandes où dormir, on te recommande le Sabay Beach (3 000 FCFP la nuit), situé à l’extérieur de la ville proposant de très beau coucher de soleil sur le Preaek Tuek Chhu ou The B Resort (6 500 FCFP la nuit) et Hotel Five.S (5 000 FCFP la nuit), situés tous les deux en centre ville.

Où manger à Kampot Cambodge

Si tu te demandes où manger, on te recommande en centre ville le Lemongrass Bistro, bon marché avec des délicieuses limonades à la menthe fraîche, l’Epi d’Or Bakery & Cafe, une boulangerie française, et le GreenHouse, un très bon restaurant sublimant les poivres de Kampot.

visiter-kampot-ou-mangerkampot-cambodge-marché

Seulement 40 minutes de route séparent Kampot de Kep, alors si tu as le temps va gouter leur célèbre crabe. On nous a également parlé de temples troglodytes, des marais salants et du parc national de Bokor.

Retrouve d’autres articles sur le blog concernant le Cambodge :

Tu pars bientôt en voyage ? Obtiens -5%  via notre lien d’affiliation de l’assurance voyage routard d’AVI. Pour être serein pour ton prochain voyage dans le monde.

Bon voyage ensoleillé mis viajeros !

A&L

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.