Qui dit îlot sauvage, dit îlot peu peuplé. L’îlot Casy en province Sud te donnera l’envie d’emporter ton matos de camping, ton baluchon et hop, direct à la plage ! 

Niché dans la baie de Prony, l’îlot Casy est accessible uniquement par bateau. Sa biodiversité est extrêmement riche et on y trouve plus de 80 % de flore endémique, on dit d’ailleurs souvent que l’ ilot Casy représente parfaitement tous les paysages de la Nouvelle-Calédonie.

Cette magnifique réserve naturelle de 40 hectares au sud de la Calédonie est constituée majoritairement de péridotites, l’élément géologique à l’origine du nickel.

C’est un endroit idéal pour passer une journée ou un week-end en province Sud. Visite guidée de notre passage au cœur d’une référence calédonienne.

Îlot Casy : son histoire

L’îlot Casy serait né d’un prolongement de la Grande Terre, à travers la pointe de l’abattoir, dont il aurait été séparé il y a plus d’un million d’année. Il tient son nom de l’Amiral Casy, baptisé en son honneur en 1854 par le commandant De Brun.

Tout comme le village de Prony, l’îlot casy a eu de nombreuses vies. Il a d’abord accueilli les tribus de l’îlot Ouen, le plateau leur servait de potager. Puis en 1869, deux employés et jardiniers du camp pénitentiaire de Prony s’y installèrent pour y cultiver des légumes et élever des moutons qui servaient à alimenter le camp.

À l’arrêt de l’exploitation forestière en 1911, l’îlot est déserté. Seule la famille de Jean Alric, chef de l’exploitation forestière et commandant du camp pénitentiaire de Prony resta pour y vivre.

Plus récemment, en 1995, l’Hôtel Casy est construit dans un style colonial près du wharf. Malheureusement, la structure est très vite confrontée à des problèmes d’éloignement et d’approvisionnement.

Il fermera définitivement ses portes en 2004. Certaines rumeurs disent que l’hôtel aurait été construit pour blanchir de l’argent. Les ruines de cet hôtel désaffecté ont longtemps attiré les curieux, aujourd’hui, il ne reste quasiment plus aucune trace.

Aujourd’hui, l’îlot est un fabuleux spot de camping ouvert à tous.

ilot-Casy-coucher-de-soleililot-casy-plage-paradisiaque

Îlot Casy : son camping ou campement 

Aucune installation n’existe sur l’îlot casy, il faut donc si tu le souhaites, prévoir des toilettes sèches, une douche solaire, une table, etc.

En revanche, il existe plusieurs clairières permettant d’installer un campement confortable tout proche de l’une des plus belles plages de l’ ilot Casy.

îlot-Casy-campementilot-Casy-province-sud

Îlot Casy : ses sentiers pédestres

Les sentiers de l’îlot Casy ont beaucoup à offrir. C’est la principale activité de l’îlot, ils sont courts et très bien balisés. On distingue trois sentiers pédestres, le grand tour (3,3 km), la boucle des cycas (1,8 km) et la boucle du cimetière (0,8 km).

En début de balade, on peut accéder à l’ancien puit de l’époque du bagne et au cimetière, décoré de coquillages et abritant plusieurs tombes.

îlot-Casy-cimetière

Celle du Capitaine anglais Oliver qui fut le premier pilote calédonien travaillant aux services des santaliers et de la marine française ainsi que celle de la famille Alric. Des pins colonnaires ou araucarias ont d’ailleurs été plantés en leur mémoire.

On traverse ensuite une forêt de pins colonnaires puis une forêt de cycas, qui semble être des mi-fougères mi-palmiers. Entre ces deux forêts endémiques, se trouve une belle plage de sable blanc avec un point de vue sur l’usine de Goro Nickel ou Vale Inco.

ilot-Casy-foret-de-pins-colonnaireilot-Casy-plage-de-sable-blanc

En poursuivant le sentier, tu tomberas rapidement sur des roches noires cachant une belle plage entourée de blocs noirs et de pins colonnaires.

ilot-Casy-palmiersilot-Casy-pierres-noires

Tu pourras bifurquer vers la gauche pour découvrir une clairière aussi appelé le plateau où l’on cultivait des vergers, puis reviens sur tes pas pour poursuivre la randonnée.

îlot-casy-plateauîlot-casy-plateau-vergers

Après avoir traversé des forêts côtières, on arrive sur une zone constituée de maquis minier.

ilot-casy-maquis-minier

On termine la randonnée en accédant au sommet de l’îlot Casy culminant à 45 mètres d’altitude. Le point de vue sur la province Sud est sublime, on devine le Cap N’Dua au loin.

ilot-casy-terre-rouge.jpg

Îlot Casy : des eaux débordantes de vie

On a choisi de découvrir l’îlot Casy avec Aquanature depuis Nouméa et sur un week-end. (Possibilité de Taxi Boat)

Départ le samedi matin du port Moselle et direction l’îlot Casy, tu auras de grandes chances de rencontrer en chemin des tortues, des dauphins et baleines à bosse qui viennent se reproduire dans les eaux calédoniennes pendant l’hiver austral.

Une fois arrivés, on monte le campement et on part découvrir l’îlot à pied.

Le lendemain, on part en randonnée palmée dans le grand Sud pour découvrir les coraux et poisson du récif de l’îlot Hugo en sortie de la baie de Prony.

Un bon plan pour découvrir l’îlot Casy et rencontrer des baleines en un seul week-end.

ilot-Casy-baleines

Visité par les amoureux de la nature et autres adeptes de tranquillité, il est certain que c’est l’un des spots les plus chouettes de la province Sud où passer son week-end. Le must ? Découvrir tout ça avec Aquanature.

On a une petite pensée pour Mousse, un chien attachant décédé en 2017 qui accueillait comme il se doit tous les visiteurs de l’îlot Casy.

Bon voyage ensoleillé mis viajeros !

A&L

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.