Zahora, cette jolie caraïbe cachée en pleine Andalousie

Plage de Zahora Andalousie

Basés à Chiclana de la Frontera en Andalousie, on décide de prendre la route pour explorer les environs. Et nous voilà partis sur les routes andalouses en direction de Zahora, entre Canos de Meca et El Palmar. Quelque part perdu sur la côte andalouse.

Paysage désertique ici. Des plages et des plateaux à perte de vue. On finit par arriver dans une petite ville, hors du temps, la jolie Zahora. La mer n’est pas loin. Ruelles de sable, maisons colorées, ambiance hippie voire caribéenne. Ce n’est plus vraiment l’Andalousie. C’est un peu d’autre chose. D’ailleurs et d’ici. Du côté des tropiques.

Un vrai coup de cœur pour ce beau village où il y fait bon vivre. On se voit y vivre même. En arrivant sur les bords de la côte au bout de Zahora, une longue plage de sable fin s’avance avec une baie rocheuse…

Echappe-toi sur la plage de Zahora

 

Surfe la jolie vague de Zahora

3 kilomètres de sable fin, de jolis bars faits de bois et de taules de couleurs. De la musique des îles qui va bien. Juste parfait ! Au loin, les surfeurs ont l’air de se régaler aussi. L’un des meilleurs spots de surf de toute la côte, il parait. La plage de Zahora est formée par une baie rocheuse et une longue étendue de sable avec une vaste forêt de chênes lièges. Le lieu est sauvage et protégé. Un sentiment de quiétude et de solitude qui font beaucoup de bien. On y était en Août, et il y avait très peu de parasols. Un vrai plaisir ! La plage de Zahora est isolée et difficile d’accès, limitant les touristes. Tant mieux, que les feignants restent où ils sont ! Le lieu perdrait de son charme sinon.

À 10 minutes en voiture de Zahora en direction de Conil de la Frontera, tu arrives à El Palmar, la plage préférée des surfeurs. Une superbe vague ! Et la location de Surf est possible ici donc tu peux t’éclater sans avoir amené ton matos. On t’avoue qu’on n’a pas essayé et pourtant on adore ce sport. Aux Philippines les conditions étaient parfaites et depuis on a hâte d’en refaire.Phare de Trafalgar Plage de Zahora

Plage de ZahoraPlage de Zahora

Explore le phare de Trafalgar à l’extrémité de Zahora

On flâne sur la plage au pied du phare de Trafalgar. Très imposant et surplombant la plage, il nous attire et on décide d’aller voir la vue depuis le sommet de sa falaise. Et en fin de journée, car entre 12h et 16h le soleil cogne à fond en Andalousie et le sable brule tes pieds. Mais on ne se plaint pas car la vue est belle !

Aucun bâtiment à l’horizon pour gâcher la vue, excepté la tour blanche du phare. En 10 minutes, on arrive au pied de la tour et sur le point culminant de la petite falaise. Autour de nous, de très jolies nuances de bleu et un sable doré. Le spectacle est beau ! Un air des caraïbes.

Phare de Trafalgar Plage de Zahora Phare de Trafalgar Plage de ZahoraPlage de Zahora

Sajorami Beach Plage de Zahora Sajorami Beach Plage de ZahoraTu trouveras quelques bars sympas le long de la plage. Mais, un nous a marqué. Une belle découverte juste à l’entrée de la plage de Zahora. Bâtis de petites maisons colorées avec de jolies terrasses fleuries à 10 mètres de la plage, le Sajorami Beach détonne. L’endroit est parfait pour un mariage au bord de l’eau. Mais c’est aussi un très bon restaurant ! Les cuisinières marocaines préparent des plats d’une odeur délicieuse. Tous aussi bon les uns que les autres. Plats de poisson de la région de Zahora, jambon et vins andalous mais aussi tajines. On s’est régalés. L’addition n’est pas aussi salée que la mer. Compte 20/25 euros par personne pour manger les pieds dans l’eau.

À gauche du Sajorami beach c’est le Boba Zahora. Encore un nom original. Et à retenir ! Ici la vue n’a pas de prix. Et la bière seulement 1€20. L’endroit est idéal pour manger local, chocos fritos (calamars frits) ou fruits de mer et boire un bon tinto verano (vin rouge et fanta limon) le soir au coucher du soleil. Le top du lieu romantique.

Sajorami Beach Plage de ZahoraSajorami Beach Plage de ZahoraSajorami Beach Plage de Zahora Sajorami Beach Plage de Zahora

On vient souvent dans la région de Zahora et en Andalousie et on a découvert ce lieu seulement cet été. On s’y est tellement bien sentis qu’on y retournait souvent. Un endroit qui nous fait voyager loin de l’Europe et qui nous a replongés dans nos roadtrips de pays lointains. Ah, on allait oublier ! Tout au bout de la plage de Zahora, les nudistes et les « textiles » se côtoient dans un joli tableau. Sache-le.

Bon voyage 😉

A&L

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *