Un week end à Saint Malo entre les corsaires et les remparts

Week end a saint malo

Aujourd’hui on te parle de nos coups de coeur pour un week end à Saint Malo qu’on a réalisé à l’occasion du We Are Travel 2017, le salon des blogueurs de voyage francophones. Moins exotique que le Chili ou l’Andalousie certes mais Saint Malo à aussi des charmes bien agréables. Les tapas sont remplacées par de délicieuses crêpes et la chaleur humaine est tout aussi présente. Viens t’immerger avec nous dans cette ville corsaire qui cache des trésors.

INFOS PRATIQUES | Week end à Saint Malo

Où dormir ? Aux portes des remparts dans un beau bâtiment de caractère : L’hôtel de Chateaubriand. Situé juste à l’entrée de l’Intra-Muros, bien pratique pour être proche des commerces, des remparts et du port. Une déco ancienne et moderne qui donne un cachet original au lieu. Demande une vue sur la mer et le Fort National. Le buffet du petit-déjeuner est bien copieux. Efficace pour une longue journée bretonne. 

Week end a saint malo

SITE WEB http://www.hotel-chateaubriand-st-malo.com/ | TARIF à partir de 120€

Où manger une crêpe ? Sur les remparts de la vieille ville dans la véranda du Corps de Garde. Une vue exceptionnelle et un choix aussi large qu’un voilier de 20 mètres. On a craqué pour une crêpe au beurre salé. Un délice à déguster dans une bonne ambiance. Un endroit réputé qui garde son charme et un rapport qualité prix doux comme un goéland. Autre crêperie et autre lieu. Dans la rue commerçante d’Intra-Muros, peu de tables mais de bonnes assiettes avec des produits frais du jour. La crêperie La Rose des Vents est intimiste mais l’ambiance est bonne. Pour 11 euros, c’est galette, crêpe et bolet de cidre. Et on se régale. Accueil chaleureux et souriant 😉 

Au milieu des remparts dans le quartier Intra-Muros

Saint Malo à ce charme particulier des villes bretonnes. Son centre Intra-Muros regorge de petites rues pavées et étroites. Et très peu de voitures peuvent y circuler. Tu trouves ici des maisons grises en pierre ancienne et typiques de Bretagne. Mais dans l’Intra-Muros, c’est aussi les belles maisons d’anciens armateurs de l’époque, plus nobles et avec des métaux plus précieux. Comme la Demeure des Corsaires classée monument historique du 18ème qu’on a pu découvrir lors d’une soirée spéciale pendant le salon des blogueurs de voyage. On accède à l’Intra-Muros par quatre belles portes d’époque. Et à l’entrée de la Porte St Vincent, on tombe sur un superbe Hôtel de Ville, ancienne demeure d’Anne de Bretagne. Juste en face de L’hôtel de Chateaubriand.

Même si les voitures ne sont pas aimées dans le quartier, il y a quand même bien assez de monde pour faire des bouchons dans la rue. Le succès des crêpes et des remparts est bien présent. On n’est pas les seuls à être friands de cette ambiance bretonne lors d’un week end à Saint Malo. 🙂

Direction les remparts entourant complètement la ville de Saint Malo Intra-Muros. 1754 mètres de points de vue panoramique. En-haut des remparts, tu comprends vite l’emplacement stratégique de la ville, bien protégée par de nombreux forts sur des îlots plus au large.

wEek end a saint malo

WEEK END A SAINT MALO

WEEK END A SAINT MALO

Après une balade rapide dans l’Intra-Muros, on décide de partir à Cancale pour déjeuner. À seulement 30 minutes de Saint Malo en voiture, voire 31, on arrive près du port pour un déjeuner bien spécial.

Un bateau nous attend sur la plage de Cancale…

Des huîtres et du vin blanc à bord d’un voilier traditionnel

L’Ausquémé est un voilier traditionnel en bois retapé par 2 amoureux de la région. Jérôme et Emmanuel nous tendent des gilets de sauvetage. Et nous invite à monter sur un zodiac tiré sur la plage pour rejoindre ce joli bateau à voile qui mouille au large. L’expérience s’annonce bien séduisante. Notre week end à Saint Malo nous plait de plus en plus.

WEEK END A SAINT MALO

En naviguant vers l’Ausquémé, Jérôme nous raconte qu’ils proposent des sorties gourmandes en mer à bord de leur bateau de 19 mètres.

Le capitaine c’est Jérôme. Et il a vu plusieurs océans. Arrivés sur le voilier il nous initie à la navigation à voile. On l’aide donc à préparer le bateau pour la sortie en mer en remontant l’ancre, en hissant les voiles… On ne comprend pas toujours les termes qu’il emploie mais on s’exécute. Le lexique est aussi riche qu’une langue étrangère mais on ne voudrait pas faire mal pour ne pas perdre de temps et déguster ce qui se prépare à côté. :p WEEK END A SAINT MALO

L’autre membre de l’équipage, c’est Emmanuel. Il est “cuisinier marin” ou “chef sur terre et sur mer”. Un marin cuistot ou un chef marin. Bref tu as compris le principe. 😉

Il se plait à nous raconter l’histoire de la Croisière gourmande qui au début se faisait seulement quelques jours par mois. À l’époque, avant de créer cette activité, Jérôme partait souvent en mer avec plusieurs personnes pour leurs apprendre les rudiments de la voile. Et Emmanuel, passionné de la mer lui aussi mais avant tout gastronome professionnel, avait créé une école de cuisine à Cancale. Emmanuel Tessier étant ancien second du chef triplement étoilé Roellinger, pour ceux qui se demandaient où il a fait ses classes. Pas le dernier cuistot du coin donc.

Cuisine corsaire sans corsaires mais avec des passionnés

Petit à petit, les 2 amis se sont dit qu’il fallait carrément s’acheter un bateau traditionnel et proposer des déjeuners et dîners en naviguant. Et plouf ! Les Balades corsaires gourmandes sont nées. On est donc prêts à vivre une aventure culinaire à bord d’un vieux voilier traditionnel avec ces 2 gaillards. En plus, le capitaine nous met à l’aise en nous passant des coussins. On commence à être vraiment bien ici. Jérôme prend la barre et l’Ausqueme bouge lentement. Cap sur la cité malouine !

WEEK END A SAINT MALO

WEEK END A SAINT MALO

Le soleil est bien présent et il y a assez de vent pour naviguer à une bonne allure.

Emmanuel entre en scène et distribue des verres en plastique attachés à un cordon – Pratique pour porter son verre sans le risque qu’il tombe à l’eau – avant de nous servir du vin blanc, parfait pour les fruits de mer. Cuisiner sur un bateau est autre chose que sur terre. Il a fallu s’habituer aux inconvénients d’une cuisine flottante. Et avec le sourire il nous raconte qu’il a du changer sa manière de cuisiner. Fini les grands plans de travail et les fours de cuisine, faute de place et d’électricité à bord. Il pré-prépare maintenant ses plats dans des boîtes en plastique pour les transporter facilement. Et la cuisson se fait au barbecue mobile calé entre 2 planches à l’arrière du bateau.

Week end à Saint Malo

Ne crois pas que la qualité des plats est absente pour autant. Ce cuisinier passionné met un point d’orgue à la fraîcheur et au goût de ses préparations. On a pu se régaler avec des tartines de maquereau revisitées, des huîtres de Cancale au citron vert ou encore un ensemble de légumes coupés très fins avec des épices sécrètes et délicieuses. Le tout préparé devant nous. Sur le pont du bateau. Entre 2 changements de cap et anecdotes sur Saint Malo.

Le voyage est en bouche et sur l’eau

Jérôme tient le cap. Et nous nos verres. Quelques virements de bord plus tard proche de l’Île des Rimains, on échange ensemble sur l’histoire de la ville et les attaques des anglais. Il nous parle des différents forts et fortifications construits par Vauban pour défendre la ville à l’époque. Ses anecdotes de voile sont aussi croustillantes que les plats concoctés par Emmanuel. On apprend des choses tout en passant un bon moment.

Week end à Saint Malo

Plus tard, on revient vers Cancale car la montre sonne le gong de fin. Bien dur de quitter ce moment et arrêter là le voyage. Ces hommes parlent de cuisine et de voile comme des poètes passionnés. Leur passion est contagieuse. Leurs mots, forts et intenses.

On les remercie ici de nous avoir fait chavirer les papilles. Ils repartent sur leur voilier après nous avoir déposé sur la plage avec le zodiac. Merci messieurs. Un grand merci.

Visite de Saint Malo en Gyropode

La journée continue par une balade en Segway dans les quartiers de la cité malouine. Un quoi ? Un gyropode, un véhicule électrique avec un système de stabilisation gyroscopique. Tu as forcément déjà vu des mecs dessus dans la rue, façon futuriste. Le genre de gadget pour les flemmards. Et c’est ce qu’on pensait aussi avant de l’utiliser. C’est quand même super pratique et cool pour se déplacer sur de courtes ou moyennes distances et de façon rapide.

Week end à Saint Malo

Week end à Saint Malo
On part donc avec Sergio de Gyro training, qui sera notre guide pour aujourd’hui. Au bout de 30 secondes on s’approprie la bête (le gyropode, pas Sergio hein) et on part tous ensemble en file indienne à la découverte des quartiers de Saint-Servan, de la cité d’Aleth et de l’Intra-Muros. Se faufiler entre les barrières et les passants devient un jeu d’enfants et on est vite bloqués dans notre folie par les 20km/h de la machine.

Après la voile, notre week end à Saint Malo devient motorisé.

On arrive à la Tour Solidor, au milieu de la baie de Saint-Servan. Ancienne commune collée à Saint Malo, qui depuis est rattachée à la ville malouine et constitue un quartier. Très joli port !

Anecdotes sur la ville, noms des îles et des bâtiments… Sergio nous dit tout ! Une balade bien fun et électrique dans la cité malouine. On ne verra plus les gyropodes de la même façon maintenant. Ça y est on fait partie de ces adeptes 😉

Week end à Saint Malo

Week end à Saint Malo

Allez c’est l’heure d’une crêpe bretonne 

On n’est pas en Bretagne pour rien. Un bon week end à Saint Malo ne peut pas se faire sans une bonne crêperie. Personne ne l’oblige mais c’est comme ça. Une tradition ou une sorte d’obligation personnelle. Nous voilà attablés sur les remparts dans la véranda du Corps de Garde. Face à nous une vue exceptionnelle. Et dans l’assiette, une crêpe au beurre salé. Le choix de galettes et crêpes est bien large. Mais notre estomac un peu moins. L’emplacement est juste parfait en plein milieu des remparts avec une vue plongeante sur la baie. On ne peut pas trouver mieux. C’est le repère des malouins connaisseurs !

Voilà un week end à Saint Malo qui s’achève. La cité corsaire bretonne nous a offert un beau mélange d’histoire et d’activités de plein air. Une région accueillante et humaine comme on aime. Le genre de week-end qui te fait aimer la Bretagne.

Et à quelques kilomètres de là, tu peux même te balader sur des falaises de 70 mètres de haut au Cap Fréhel et visiter le fort La Latte et son donjon panoramique…

Allez on arrête là car on en finirait plus. Bien trop de plaisirs à vivre du côté de Saint Malo encore !!

#saintmaloausenslarge

Bon voyage 😉

A&L

Un grand Merci aux équipes de St-Malo Tourisme et St-Malo Baie de Mont-Saint-Michel,  pour nous avoir fait découvrir leur belle région le temps d’ un week end à Saint Malo

 

7 comments

    1. St Malo est un joli coin de Bretagne oui.Lorsque la foule n’est pas là, les lieux ont une autre saveur 😀 Vous vivez au Vietnam ? Merci pour votre message. A bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

544 Partages
Partagez543
Tweetez
Partagez
Épinglez
+11