Santiago du Chili : notre TOP 5

Santiago du Chili cerro SanCristobal

Moderne, vivante et chaleureuse, c’est à Santiago du Chili que nous t’emmenons. Pleine de charme et d’atouts,  la capitale chilienne gagne à être connue. À moins d’1 heure de la première plage et de la première station de ski, on pourrait même dire que c’est LA ville idéale. Bon bon il y a beaucoup de buildings mais le ciel bleu quasi quotidien rattrape le côté bétonné de Santiago du Chili. Logée entre les montagnes de la Cordillère des Andes, la ville représente très bien l’immensité de ce magnifique pays. Allez c’est parti !

Santiago du chili pastel de chocloOù dormir à Santiago du Chili ? On a opté pour l’hostal Nativa Crazy Friendly. Situé dans le quartier de Recoleta, c’est le choix idéal pour les voyageurs souhaitant être au cœur de la culture chilienne. Occupant une maison rénovée des années 1920, tu pourras profiter d’un jardin et d’une terrasse surplombant la colline de San Cristobal. Vraiment sympa !  Providencia et Bellavista sont aussi des quartiers de Santiago du Chili très chaleureux pour y loger.

Où manger à Santiago du Chili ? Pour manger local : Le Galindo situé à Bellavista est un régal à petits prix ! On a adoré leur Pastel de Choclo (Gratin de maïs : photo à gauche). Pour goûter aux meilleures empanadas, va chez Bokato à Providencia. Une envie de Burger ? Uncle Fletch à Bellavista.  On est aussi fans des péruviens de Santiago du Chili : el Aji Seco ! TOUT y est bon !

Où boire un verre à Santiago du Chili ? Il y a beaucoup de bars au Patio de Bellavista mais ils sont très européanisés. Nous, on est des aventuriers, on préfère sortir des sentiers battus donc on va dans des bars plus typiques comme la Piojera, collé au Mercado central. Sol en terre et vieilles tables en bois abimé, ici on rencontre la classe populaire chilienne et des étudiants du monde entier attirés par le caractère atypique du lieu. Pour 2000 pesos (entre 2/2,5€), tu dégusteras le fameux terremoto (« tremblement de terre » en espagnol). Une boisson servie lors de la fête de l’indépendance qu’il faut absolument tester ! Attention ça monte très très vite ! hihi Essaye de ne pas y rester trop tard, en fin de soirée les esprits s’échauffent. Ou va faire un tour au The clinic, bar bobo sur 3 étages avec patio et décors insolites à bellas Artes. Pour ne citer qu’un autre bon plan, il existe aussi le « Miercoles PO » (Clin d’œil au jargon chilien). C’est LE RDV itinérant des expats et des jeunes chiliens qui a lieu tous les mercredis.

Recette Terremoto : Sorbet à l’ananas, du pisco, du vin blanc et du fernet ou de la grenadine au choix. Un cocktail avec 100% d’alcool.

Quand partir à Santiago du Chili ? Favorable : Septembre à Mai / Moyen : Août / Défavorable : Juin et Juillet

Santiago du chili rue pio nono

Santiago du Chili : notre TOP 5

El Mercado central

Visiter le Mercado Central de Santiago du Chili ou un aller simple pour la Bolivie !  Oui, il est IMMENSE et on se croirait presque au marché de Sucre. Architecture métallique et exotisme, on se plait à se promener dans la feria. On y trouve de tout et chacun à sa spécialité : vendeurs de lessive, fromage, fruits, épices, papier toilette, jeux… etc ! Pour les expats, c’est l’endroit où faire ses courses pour trouver de très bons produits pas chers.  Il est ouvert tous les jours, et n’hésite pas à y manger ! Surtout dans la partie réservée à la poissonnerie qui est un superbe bâtiment colonial. Goûte à leurs ceviches (poisson cru mariné) ou à leurs plats de poisson, ce sont des spécialistes.
Santiago du chili Mercado centralSantiago du chili Mercado central

Les quartiers colorés de Recoleta et Bellavista

Dans le quartier de Recoleta de Santiago du Chili, on se retrouve à Valparaiso. Couleurs, graffs et pubs populaires envahissent les lieux. Bien que Santiago de Chili soit une ville moderne, ce quartier t’emmènera vers un dépaysement total. Perd-toi dans ses ruelles et découvre à chaque coin de rue une créativité chilienne sans limite.

Après avoir été le quartier aristocratique de la capitale, Bellavista est maintenant le quartier branché, assurément plus bohème que bourgeois ! On y trouve de nombreuses galeries d’art, des maisons colorées, des bars décontractés, et plein de murs remplis de Street Art. La rue Pío Nono est réputée pour regrouper la plus forte concentration de bars de tout le Chili. Son intense activité culturelle et sa vie nocturne font de cet endroit le lieu où sortir dans Santiago du Chili ! Pendant la journée, c’est l’endroit idéal pour trouver du lapis-lazuli ; une pierre semi-précieuse d’un bleu intense se trouvant uniquement au Chili ou en Afghanistan.

PS : La maison musée, La chascona, de Pablo Neruda se trouve à Bellavista. Étonnante maison citadine riche en créativité. On te conseille de la visiter si tu es de passage à Santiago du Chili.

Santiago du chili Maisons Barrio RecoletaSantiago du chili Barrio Recoleta

Le cerro San Cristobal

Santiago du Chili cerro San CristobalEn haut de la rue Pio Nono dans le quartier de Bellavista, tu trouveras le funiculaire qui t’emmène en haut du Cerro San Cristobal, une colline incontournable à Santiago du Chili et au Chili. C’est plutôt typique … et touristique ! Mais ça vaut le coup.

Du sommet on peut admirer toute la ville (et son nuage de pollution parfois), la Cordillère des Andes ainsi que la Vierge Marie nichée au plus haut de la colline, un peu comme le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

Le Cerro est aussi l’occasion de faire du sport. Les habitants de Santiago du Chili ont l’habitude de monter la colline à pied ou à vélo. La vue est superbe sur ses 6 kilomètres de montée mais attention ça grimpe. Sur le chemin, tu tomberas sur des points de vue superbes, une piscine municipale et un parc zoologique.

Santiago du chili Barrio Bellavista

El Cajón del Maipo

À 25km de Santiago du Chili, le premier petit village du canyon se nomme San Jose de Maipo mais c’est aussi d’ici que partent toutes les activités de la région. Cajón del Maipo est un superbe canyon et un coin de verdure recommandé pour les fans de « tourisme vert », de trekking, de sports extrêmes et de beaux paysages. ✌️ Entre randonnées, rafting, canoës kayaks, canyoning, tyroliennes, balades à cheval, descentes en rappel, eaux thermales de Valle de Colina (piscines naturelles d’eau à 70 °C)… etc, on ne s’est pas ennuyés. C’est un peu le Pucòn de la région métropolitaine. Nous on adore et on te le recommande !

Santiago du Chili Le rio Maipo

Les routes du vin

Santiago du Chili route du vinOn trouve de plus en plus de vins chiliens dans nos rayons, ils sont tellement bons ! Et si tu allais goûter ces crus à la source ? Pars à la découverte des vignobles, entre mer et montagne pour une virée hors des sentiers battus, un délice pour les yeux et le palais.

Ici, on y boit la vie en rouge et blanc. Syrah, Chardonnay, Pinot noir, Sauvignon blanc, Merlot, Carménère, Malbec.

Dans la Vallée du Maipo, tu goûteras les cépages des deux plus gros producteurs du Chili, Concha y Toro et Viña Santa Rita. L’histoire raconte que le général O’Higgins, héros de l’indépendance, s’y est réfugié avec ses 120 soldats. Santa Rita a voulu rendre hommage à cet événement et créa le vin 120. Moins fréquentée, la Vallée de l’Aconcagua au Nord de Santiago du Chili permet d’admirer le sommet le plus haut d’Amérique du Sud, et de visiter l’excellent vignoble Errazuriz, l’une des plus anciennes bodegas du pays. Puis, cap au Sud pour célébrer la fête des vendanges dans la Vallée de Casablanca, près de Valparaiso. Où l’on te conseille de visiter le vignoble Casa del Bosque et son délicieux Sauvignon blanc. C’est une liste non exhaustive car on te réserve un article détaillé sur les routes du vin à travers le pays.

Santiago du Chili Cave de concha y toroSantiago-du chili vina Casa del Bosque

On ne tombe pas sous le charme de Santiago du Chili dès qu’on y met les pieds. C’est sûr ! Ses buildings et son ambiance grisonnante font fuir au premier abord. Oui mais la capitale a aussi des quartiers colorés dignes des plus belles villes sud-américaines. Comme Valparaiso (à 1h de Santiago du Chili), il faut y passer quelques jours pour découvrir une ville chaleureuse et pétillante, cachant de nombreuses petites perles. Los santiaguinos (les habitants de Santiago) sont très ouverts, et la communauté internationale appelle même le peuple chilien : « friendly people ». Pour y avoir vécu 10 mois, on t’assure que c’est bien vrai, ils ont TOUJOURS été là pour nous aider, nous faire découvrir la ville, nous donner leurs meilleures adresses, et nous inviter à leurs asados (Barbecues).. On s’est immergés dans la culture chilienne et on a adoré ! Tu as maintenant pleins d’infos pour visiter Santiago du Chili.

Bon voyage 😉

A&L

PS : Bon plan pour visiter Santiago du Chili ? Fait un Free Tour ! Un guide te fait visiter la ville presque gratuitement. Tour4tips propose 3h de visite contre un Tip de ton choix. Ils sont habillés comme Wally (Où est Charlie? T-shirt rayés rouge et blanc) pour les trouver facilement. Les visites ont lieux tous les jours à 10h et 15h devant l’entrée du Musées des Beaux-Arts, côté Calle Santa Lucia. Les visites du matin et de l’après-midi sont différentes, et la coutume veut que l’on donne environ 3000 pesos au guide. ( environ 4€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *