Santé et Sécurité Asie : Les indispensables

Cebu Remboursement Vol retardé, annulé ou surbooké

Préparer un voyage en Asie n’est pas si facile, il faut penser à tout pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur place. Voici toutes les informations pour la Santé et sécurité Asie. On t’a donc rédigé un article où l’on te parle des indispensables aux Philippines, seul pays où l’on a mis les pieds en Asie pour le moment. On espère que ça t’aidera.

Santé et sécurité Asie aux Philippines

Niveau de sécurité

Buenos viajes Santé et sécurité Asie philippines

Risque terroriste / Criminalité / Piraterie

Des mouvements islamistes armés sont actifs sur l’île de Mindanao ainsi que dans l’île de Basilian et les archipels de Sulu et Tawi-Tawi. Il arrive qu’ils se livrent à des enlèvements violents et extorsions de fonds visant des étrangers. Ces groupes ont la capacité d’agir loin de leurs bases.

Les déplacements terrestres ou maritimes sont formellement déconseillés dans l’île de Basilan, les archipels de Sulu et Tawi-Tawi ainsi que dans l’ouest de Mindanao : presqu’île de Zamboanga, Misamis occidental, Maguindanao, Lanao del Sur, Lanao del Norte, North Cotabato, Sultan Kudarat, South Cotabato, Sarangani et l’île de Samal.

La piraterie pratiquée par des mouvements terroristes est endémique au large des côtes occidentales de Mindanao, ainsi que de celles des archipels de Sulu et Tawi-Tawi. Ces eaux sont également confrontées au développement de différents trafics. La navigation de plaisance y est formellement déconseillée et la plus grande prudence est recommandée au-delà.

Voir la fiche complète sur la Piraterie maritime

Les Philippines connaissent un haut niveau de violence politique, notamment en province. Cette violence vise essentiellement les philippins engagés en politique et non les étrangers. Il convient néanmoins d’éviter les rassemblements politiques lors des campagnes électorales.

Avant le départ 

On te conseille de consulter ton médecin plusieurs semaines avant le départ et de souscrire à une assurance. Le mieux est d’avoir les frais médicaux et le rapatriement sanitaire inclus. Toujours rassurant d’être aidé en cas de pépins. Plusieurs assurances existent et divergent en fonction des services.

L’infrastructure médicale est souvent très insuffisante en province. Certains ressortissants étant très isolés, il convient d’avoir à l’esprit que tout problème de santé, mineur en France, peut devenir très problématique aux Philippines, faute de pouvoir être soigné rapidement. Par conséquent, il est donc indispensable de souscrire à une mutuelle de santé et à un contrat d’assistance rapatriement.

Vaccinations

  • ÊTRE À JOUR DANS SES VACCINATIONS
  • Fièvre typhoïde : recommandée
  • Hépatites A et B : recommandées
  • Rage : conseillée pour un séjour dans des lieux reculés
  • Encéphalite japonaise : séjour avec exposition importante en milieu extérieur

Dans tous les cas se rendre dans un centre de vaccinations internationales. Tu trouveras la liste des centres en cliquant ici.

Maladies transmises par les piqûres d’insectes

  • Paludisme : zone 3 dans la quasi-totalité du pays donc risque élevé. On est allés à Manille, Cebu et Siargao qui sont en zone 1, nous avons donc pas pris de médicaments mais nous en avons prévu au cas où.
  • Dengue : sur tout le territoire
  • Chikungunya
  • Zika

Prévoir des protections individuelles (vêtements longs et couvrants, amples, légers, de couleurs claires, produits anti-moustiques adaptés aux pays tropicaux à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, moustiquaires, serpentins, climatisation, …) de jour comme de nuit et un traitement médicamenteux (Malarone pour notre part). Il est donc préférable d’utiliser des produits répulsifs à base d’Icaridine ou à base de DEET 50% voire plus.

Détruis les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).

Rage

L’ensemble de l’archipel est affecté par la rage, mais les cas concernant des humains semblent plus importants dans le nord de l’île de Luçon et l’île de Bohol. Il convient d’éviter les contacts avec les animaux errants mais aussi les animaux domestiques (chiens et chats), rarement vaccinés, dont le comportement est suspect.

En cas de morsure, nettoyer la plaie avec de l’eau propre et du savon, appliquer un antiseptique et contacter le médecin le plus proche. Des centres de traitement contre la rage (Animal bite treatment clinic) existent dans certaines localités.

Hygiène alimentaire

Éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes (présence du virus Ebola), les œufs et se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou un soluté hydro-alcoolique qu’on te conseille d’emporter dans ta trousse à pharmacie de voyage.

Pour plus d’infos Santé et sécurité Asie aux Philippines: Pasteur / France diplomatie

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Plus d’informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies

Fermer