Santa Cruz de la Sierra : l’autre Bolivie

À la frontière entre les Andes et l’Amazonie, nous voilà dans la partie orientale de la Bolivie, à l’Est, à Santa Cruz de la Sierra. Waouhh, grosse surprise ! Après la pauvreté de La Paz, on découvre avec étonnement Santa Cruz de la Sierra qui est son exact opposé. Tout est propre, végétation luxuriante, grosses voitures, maisons extravagantes, climat tropical. On a l’impression d’être en Californie ! Ce n’est visiblement plus la même Bolivie… On t’explique !
Santa Cruz de la Sierra-dej'Santa Cruz de la Sierra-hostalÀ 1h d’avion et à 20h de bus de La PazSanta Cruz de la Sierra est la capitale pétrolière de la Bolivie. Son aéroport « Viru Viru » est d’ailleurs le seul international du pays et bien souvent, les vols en provenance de l’Europe y font escales. Beaucoup de voyageurs choisissent de ne pas s’y arrêter et c’est bien dommage. Il y a beaucoup de choses à faire et il y fait bon vivre !

INFOS PRATIQUES | Pour visiter Santa Cruz de la Sierra

Où manger à Santa Cruz de la Sierra ? À l’étage du marché, le long de la « Calle Isabela la Católica ». Le niveau de vie est plus élevé ici, donc les restaurants sont plus chers. Le marché est donc un bon compromis.

Où dormir à Santa Cruz de la Sierra ? On te conseille le Jodanga Hostel, c’est un Hostelling International. Il est à 25 minutes du centre à pied. On aime marcher mais au pire le taxi n’est pas cher. C’est LE quartier général des Backpackers à Santa Cruz de la Sierra. L’ambiance est excellente ; billard, babyfoot, barbecue ! Le MUST, c’est le petit-déj’ devant la piscine avec fruits frais et œufs brouillés (la photo à gauche). C’est propre et climatisé pour 8 euros la nuit. Sans doute le meilleur Hostal du voyage.

Quand partir à Santa Cruz de la Sierra ? Favorable : avril à novembre / Moyen : décembre à mars

Santa Cruz de la Sierra-edificePlaza del 24 de septiembre

Pour le climat Santa Cruz de la Sierra

Ici, la température avoisine les 35 degrés. Ça fait du bien de troquer bonnets, gros pulls et écharpes en laine contre shorts, débardeurs et havaianas ! Attention aux moustiques tout de même. Ils sont particulièrement féroces. Si tu as besoin d’infos sur les maladie sur place, n’hésite pas à lire notre article sur le sujet ici. On profitait du matin pour faire nos visites et on passait l’après-midi à flâner dans la piscine. Il fait très lourd et le soleil crame ! Après un certain temps en Roadtrip il faut reconnaitre que ça fait beaucoup de bien.

Pour le marché Santa Cruz de la Sierra

Santa Cruz de la Sierra-fruitOn te conseille d’y aller le matin, vers midi la chaleur commence à y être insupportable ! Pense à goûter aux jus oranges et jus de fruits de la passion naturels, ils sont délicieux et rafraichissants pour 3 bolivianos soit 30 centimes d’euros.

Le marché est immense, attention à ne pas t’y perdre. Tu trouveras de TOUT et beaucoup de contre-façons. Nous, on a fait des courses alimentaires : légumes et fruits. Tous très bons ! On n’a pas voulu tester les viandes et les poissons exposés au soleil… On retrouve au marché l’ambiance et les couleurs de la Bolivie, on a croisé quelques Cholitas mais elles sont peu nombreuses ici. Pour plus d’infos sur ces femmes mystiques, rends-toi sur l’article concernant La Paz.

anta Cruz de la Sierra-pasteque

Santa Cruz de la Sierra-centrale

Pour l’histoire Santa Cruz de la Sierra

anta Cruz de la Sierra-cathedrale La plaza de 24 de Septiembre est la place centrale et coloniale de Santa Cruz de la Sierra. Elle est entourée d’édifices historiques : la Basílica Menor ou cathédrale de San Lorenzo, la Casa del Gobierno, la mairie et l’Université Autonome Gabriel René Moreno.

La cathédrale fut édifiée au XVIe siècle. Elle possède des voûtes en bois décorées de manière pittoresque, et un autel original en argent gravé, provenant de la mission jésuite de San Pedro de Moxos. Santa Cruz de la Sierra est aussi célèbre pour ses nombreuses missions jésuites dont celle de Chiquitos.

On a trouvé de nombreux temples chrétiens en se baladant dans les rues de la ville qui rappellent cette époque. N’oublie pas de monter au mirador de l’une des tours de la cathédrale ou bien assister à une messe bolivienne vers 18h30.

Pour l’ambiance Santa Cruz de la Sierra

Dès notre arrivée on a vu la différence avec l’Altiplano, l’Ouest bolivien. Les habitants de Santa Cruz de la Sierra sont beaucoup plus ouverts et chaleureux. Ils appellent d’ailleurs les habitants de La Paz « les gens des montagnes », ils ne les aiment pas et se considèrent comme des citoyens d’un pays développé. Il faut dire que la vie est moins rude dans cette région, grâce aux conditions climatiques, géographiques ainsi qu’aux ressources naturelles. C’est aussi le moteur économique de la Bolivie, et on y retrouve tous les sièges sociaux des entreprises du pays.

La nuit la ville s’anime et s’illumine ! Bars, pubs et éclairages tendances, on se sent bien à Santa Cruz de la Sierra. On a testé un Rooftop près de la cathédrale. Oups ! On ne souvient plus du nom mais rien de grave puisque juste la vue y est intéressante, c’est assez cher et mal servi.

Santa Cruz de la Sierra-plaza

Pour les parcs naturels et safaris de Santa Cruz de la Sierra

On n’avait pas prévu suffisamment de temps à Santa Cruz de la Sierra pour réaliser des visites de ses parcs, situés généralement loin de la ville. À notre plus grand regret ! On te propose donc la liste des excursions qu’on aurait aimé faire :

  • Le parc zoologique : Il s’agit de l’unique parc zoologique spécialisé dans la faune native du sous-continent américain. Le zoo abrite plus de 250 espèces sud-américaines. Profites-en pour aller sur les rives sablées du Río Piray et goûte au « sonso », une brochette de manioc fourrée au fromage ou au « cuñape », un beignet de farine de manioc fourré au fromage. On n’en trouve pas sur l’Altiplano.
  • Le Parc National Amboró : Entre cascades, animaux et balades, partez à la découverte du Parc depuis le village de Samaipata. Ne passe pas par les agences, elles sont extrêmement chères et peu nombreuses. Prends un guide une fois arrivé au village. Tu suivras la Route de Che Guevara et tu trouveras des volcans, des paysages pittoresques et des lagunes à partir du village de Camiri ou de Vallegrande. Ces villages ont conservé leurs maisons coloniales et leurs chemins en terre. Une grande partie de l’époque précolombienne (Mojocoyas et Incas) trouve sa place au Fort de Samaipata.
  • Le Parc Lomas de Arena (en français dunes de sable) : Un désert au milieu de la plaine tropicale de Santa Cruz de la Sierra. Tu pourras y réaliser toutes sortes d’activité comme le sandboarding (pour une sensation en vidéo cliquez ici), ballades à pied et à cheval dans un cadre magnifique. Le parc se situe à 12 km au sud de la ville.
Pour avoir plus d’infos sur les visites à réaliser à Santa Cruz de la Sierra, n’hésite pas à regarder le site de l’agence Bolivia-excepcion !
Il est temps de partir ! On est triste, on aimait flâner dans les rues et prendre une glace chez « vaca fria ». Ne t’étonne pas de vouloir rester plus longtemps que prévu, la ville est tellement agréable qu’il en est difficile d’en partir.

Ah on allait oublier ! Ne sois pas surpris, tu croiseras énormément de mennonites à Santa Cruz de la Sierra, un dérivé des Amishs. Ils seraient plus de 60 000 et rejettent toutes formes de modernité. Ils se remarquent très facilement en Bolivie car ils contrastent avec le physique des boliviens ; cheveux blonds, peaux très blanches, habits du 17ème siècle et parlent allemand. Seuls les hommes de la communauté sont autorisés à apprendre quelques mots d’espagnol. Le gouvernement bolivien les autorise à vivre en autarcie. Ici les choses sont inversées, les européens arriérés et les boliviens occidentalisés! 

Bon voyage 😉

A&L

PS : Il est important de prendre un traitement contre le paludisme si tu souhaites effectuer des visites en dehors de Santa Cruz de la Sierra ! On te conseille le Malarone. Si tu veux plus de détails, n’hésite pas à aller sur cet article.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Plus d’informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies

Fermer