Pauvreté, démesure et altitude : les mystères de La Paz

La paz

À 4100m d’altitude, nous voilà arrivés à La Paz! Des chapeaux ronds, des cireurs de chaussures masqués, un marché aux sorcières, des fœtus de lama, des Zèbres qui aident les piétons et les conducteurs à respecter les usages du code de la route… !  Bref visiter La Paz, c’est synonyme d’aventure et de dépaysement. On te raconte notre séjour dans la mythique ville bolivienne !

La pazC’est vrai que la capitale économique de la Bolivie est vraiment dépaysante. Avec environ 1,5 millions d’habitants, c’est l’une des villes les plus hautes du monde ! Que tu arrives en bus ou en avion, son approche est impressionnante : une vraie fourmilière ! Il fait un peu plus frais, mais le soleil nous réchauffe rapidement, ça cogne ! D’ailleurs attention aux insolations et maux de l’altitude…  Comme dans beaucoup de grandes villes sud-américaines, un certain chaos règne ici. Trafic automobile, klaxons à gogo, pollution et vendeurs ambulants ! On t’a concocté une liste non exhaustive de nos meilleures visites.

INFOS PRATIQUES | Pour visiter La Paz

Où dormir à La Paz ? On te conseille deux hôtels : le Lion Palace et le Maya Inn. 3 à 5 euros la nuit, petit-déj’ compris avec salle de bain privative, au cœur de la La Paz en centre ville.

Où manger à La Paz ? Opte pour le Café del Mundo créé par une globe-trotteuse, pour un brunch voire déjeuner métissé. Si tu préfères manger traditionnel et en hauteur, on te propose le Ichuri Food et son rooftop avec vue sur la Plaza Mayor.

Quand partir à La Paz ? Favorable : mai à novembre / Défavorable : décembre et avril (risque de pluie)

Le marché aux sorcières ou une surprenante découverte

Situé entre les rues Jimenez et Linares, on a découvert des produits TRÈS surprenants ; plantes, poudres magiques,  grenouilles séchées,  insectes ou bien fœtus de lama séchés destinés à des rituels pour rendre hommage aux dieux ou comme remèdes traditionnels. Ils sont très croyants. Ils vont même jusqu’à mettre le fœtus de lama dans les murs à défaut de pouvoir mettre un être humain, interdit par la loi depuis peu. Ici lorsque l’on construit une maison, il est de coutume d’enterrer un fœtus de lama sous la première pierre en guise d’offrande à la Pachamama (la déesse de la Terre) pour porter chance. Étonnant non !?

La paz

Les Cholitas ou les paysannes boliviennes

La pazComment te parler de La Paz sans te parler de ses incroyables Cholitas. Chapeaux melons, jupes aux couleurs vives, tissus « luxurieux », ou bien tresses épaisses… Certaines paysannes boliviennes choisissent de préserver leur culture en adoptant ce style historique. Ces femmes sorties d’un autre monde nous ont particulièrement surpris. Pour la petite anecdote, elles portent le chapeau melon suite aux anglais venus travailler au IXème siècle. Souhaitant leurs ressembler, elles l’ont adopté et rien n’est plus important ! Ils coûtent jusqu’à 200 dollars, ce qui est énorme pour le niveau de vie.

Mais les Cholitas peuvent aussi être des catcheuses. Les spectacles ont lieu tous les dimanches, à El Alto dans les hauteurs de La Paz pour 5 euros entre 17h00 et 19h30. Les combats s’apparentent à un sketch théâtral très sportif. Comment s’y rendre ? N’importe quel bus ou taxi collectif indiquant ‘Ceja’, puis demander à s’arrêter au multifunctional.

La ruelle Juan ou la plus colorée de La Paz

La ruelle Juan est l’une des plus connues de la ville à cause du temps qui semble s’être arrêté ici depuis la colonisation espagnole. Bien plus calme que le centre énergique de La Paz !

Des pavés aux maisons très colorées, cette petite ruelle est charmante et très coloniale. On a trouvé des boutiques artisanales vendant des bijoux réalisés avec des objets recyclés. Et on a craqué ! La ruelle est également célèbre pour ses musées en tout genre mais on n’a pas eu le temps de les visiter.

La paz

L’église San Francisco ou la pépite coloniale

La Paz donne l’impression d’être une ville à moitié construite, les maisons ne sont jamais finies et restent en briques rouges sans toit. Heureusement que l’église San Francisco existe ! Elle est considérée comme le plus beau bâtiment colonial de La Paz. On a même eu l’occasion d’assister à un spectacle de danses de Cholitas.

La paz

La prison ou le lieu à « ne pas » visiter

Un endroit bien connu de La Paz c’est la prison. Pour ses anecdotes surtout. Certains touristes voulaient la visiter et sont restés enfermés à l´intérieur. La direction est proche des condamnés donc y entrer est plutôt dangereux. On nous a raconté que le soir venu, les complices des prisonniers s’approchaient des murs depuis l’extérieur et leurs lançaient portables, drogue ou nourriture. Une prison originale !

La calle Sagárnaga ou la rue des souvenirs

C’est ici que tu trouveras tous tes cadeaux ! La rue réunit tous les objets que l’on peut trouver partout en Amérique du Sud : Cuzco, Santiago du Chili, Buenos Aires… mais beaucoup moins chers. N’hésite pas à négocier, les Cholitas gonflent toujours les prix ! Au passage, c’est la rue de l’hostal Maya Inn et de nos deux restaurants préférés.

La paz

Les téléphériques ou l’ouverture à la nouveauté

La Paz a construit depuis peu plusieurs téléphériques reliant le centre, au nord et au sud de la ville.

Une solution qui permet de réduire de moitié le temps de transport des habitants et qui nous a permis une promenade insolite au-dessus de la capitale pour seulement 3 bolivianos soit 0,30 d’euros. Ça vaut le détour, preuve en images !

C’est un moyen rapide et efficace pour rejoindre les hauteurs de La Paz, El Alto et pour se rendre dans les quartiers riches au sud de la ville, moins en altitude.

Les quartiers Sud ou un autre La Paz

Après 5 minutes de téléphérique, on a l’impression d’avoir changé de ville, voire de pays… La Paz est très pauvre mais ses quartiers sud sont l’exact opposé. On a l’impression d’être à Miami ! La disparité est énorme. Les rues sont propres et les maisons sont très belles, ce qui est surprenant en Bolivie. La sécurité règne, et les boliviens vivants ici s’habillent comme des européens, on a été surpris de ne voir aucune Cholitas. Un  quartier sympa pour sortir avec beaucoup d’ambiance et pour bien manger mais du coup plus cher !

Street Art des quartiers Sud de La Paz

La PazIl y en a des choses à faire à La Paz ! On est loin de les avoir toutes citées. Comme la Feria du 16 de Julio, le plus grand marché du monde, mais aussi perché à 5 000m d’altitude soit 200 m plus haut que le Mont Blanc, avec une vue à 360 degrés sur la ville. On y trouve de tout mais vraiment de tout jusqu’aux moteurs d’avion ou ossements humains.

Tu l’auras compris,  cette ville est unique en son genre. On se retrouve en face de deux Bolivie, une, avide d’évolution, comme Santa Cruz au Sud, et une autre qui semble s’être arrêtée au IXème siècle. La Paz a su garder une culture forte et le contraste avec une certaine modernité est frappant.

Bon voyage 😉

A&L

PS : Ne déjeunes pas au marché de la Paz, la nourriture y est vraiment moyenne… Sauf pour les jus de fruits et les sandwiches à l’avocat. D’autres marchés en Bolivie comme celui de Sucre sont largement meilleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Épinglez
+1