Grazalema en Andalousie, le village blanc du tourisme vert

Ruelle de Grazalema

On reprend la voiture depuis Montejaque direction Grazalema. Si tu n’aimes pas les petites routes de montagne, tu vas être servi avec un vertige à Gogo ! Ce célèbre village blanc andalou est situé à 812 mètres d’altitude. Très fleuri, il se trouve entre Arcos de la Frontera et Ronda , et à 142 km de CadixLe lieu est touristique mais si tu aimes le tourisme rural, proche de la nature et entouré de beaux paysages, Grazalema est une étape incontournable sur la « Ruta de los Pueblos Blancos » ou la Route des Villages Blancs en français. En chemin, on traverse la région de la Sierra de Grazalema, un parc naturel qui compte parmi les trésors du pays. Des sommets, des forêts et des lacs aux eaux claires.

Porte azuelos de Grazalema Ruelle de GrazalemaCe village aux origines celtes et romaines a gardé son architecture traditionnelle. Mais on voit aussi quelques vestiges du règne arabe. Ici, on s’éclate niveau randos et sports d’aventure. Grazalema est le village blanc du tourisme vert, de la nature et de l’aventure: sports nautiques, VTT, spéléologie, paintball, parapente, il n’y a que l’embarras du choix!

Les alentours de Grazalema sont aussi à découvrir. C’est un village blanc situé au pied de la Sierra del Piñar et au milieu du Parc Natural de la Sierra de Grazalema. Plus de 51 600 hectares dans lequel tu peux trouver une espèce très rare notamment, le pin pinsapo. La région n’est pas très haute mais très diversifiée. C’est de la moyenne montagne avec des grottes, gorges et parois rocheuses. Le point culminant de la région se trouve quand même à 1 654 mètres d’altitude. 

INFOS PRATIQUES | Pour visiter Grazalema

Où manger à Grazalema ? Au restaurant El Torreon pour une cuisine locale dans une ambiance montagnarde. Agréable et chaleureux pour une assiette copieuse. On y mange une cuisine familiale traditionnelle à petit prix, assez rare dans le village. Un lieu recommandé par notre hôte mais ne t’attends pas à de la grande cuisine. Évite le gaspacho qui n’a pas de goût mais commande plutôt leurs revueltos qui sont délicieux. (plat à base d’œufs brouillés)

Où dormir à Grazalema ? On a dormi un peu plus loin au Cortijo Fuente Marchal dans le village de Montejaque pendant notre séjour, à quelques kilomètres de Ronda. Niché au pied de la montagne avec une vue splendide sur la vallée et une jolie piscine. Au milieu des arbres fruitiers, une casa rural proche du village où tu pourras te rendre à pied. Compte 30 euros par personne la nuit sans le petit-dej’.

Quand partir à Grazalema ? Favorable : mai à septembre / Moyen : octobre à avril. Les précipitations au cours de l’année sont parmi les plus importantes d’Espagne.

Balade dans le village fleuri de Grazalema

Un village calme pour se promener dans ses rues. Une grande place centrale fait face à une vue panoramique sur la vallée en contrebas. Le lieu parfait pour un selfie en hauteur et pour se garer aux portes du village. Plusieurs bars à tapas proposent des terrasses pour se rafraîchir à l’ombre. Et de nombreux artisans se sont installés ici pour ouvrir leurs ateliers et proposer leurs confections aux voyageurs. Laura a d’ailleurs craqué pour un sac « Sacs FG » en cuir réalisé par un homme d’une soixantaine d’années dans son atelier éclectique et bien fourni. Les sacs de Fernando García sont des pièces uniques et du 100% fait main. Dans son atelier et magasin, il travaille devant nous les peaux nationales et coud ses conceptions avec la méthode traditionnelle de deux aiguilles. Sa boutique s’appelle « La Tienda Chica« . Des échanges agréables et naturels qui font beaucoup de bien.

Place principale de Grazalema Blancs AndalousieRuelle de GrazalemaPlaza de toros Grazalema Villages Blancs AndalousieEglise de Grazalema villages blancs andalousie

Les maisons sont toutes de couleurs blanches. Caractéristique de la région. Un joli tableau de charpentes et de couleurs joyeuses avec des fleurs montantes ou des arbres fruitiers au bord des maisons.

Une des visites de Grazalema se fait en suivant la « Ruta del Agua » ou Route de l’eau. Une jolie balade d’1 kilomètre et demi à travers les monuments les plus emblématiques du village. Dont le mirador. Compte environ 2 heures pour faire ce tour qui t’emmène découvrir des lieux précieux du village avec leurs architectures si particulières.

Le cœur du village est assez rapide à voir mais perds-toi dans les rues pour trouver de jolis jardins à l’espagnol ou les célèbres azulejos andalous.

Maison de GrazalemaMaison de Grazalema villages blancs andalousieMaison de GrazalemaMaison de GrazalemaRuelle de GrazalemaRuelle de GrazalemaMaison de Grazalema Maison de Grazalema

Porte de Grazalema Ruelle de GrazalemaGrazalema possède un patrimoine architectural très riche. Outre la beauté des paysages, la petite ville présente un dédale de maisons blanches et de ruelles étroites. Un lieu privilégié pour observer la faune sauvage des alentours : vautours, fauves, faucons, aigles royaux, bouquetins d’Espagne.

Après notre visite, on décide de partir sur le chemin du meilleur fromage du monde. Enfin c’est ce qu’on dit. Et il se trouve à Villaluenga pas très loin d’ici. Dingues de fromage, on ne pouvait pas passer à côté du meilleur fromage artisanal de la région. C’est à 13 km de Grazalema. 13km de route de montagne donc plus long que la normale mais au panorama à couper le souffle. Dans les montagnes du Parc de Grazalema, il y a une ancienne tradition du fromage de brebis et de chèvre fabriqué à la ferme. Et aujourd’hui, les fromageries artisanales maintiennent cette tradition en diversifiant leur gamme de fromages avec des fromages plus ou moins âgés. On se rend donc directement dans la boutique de l’usine pour trouver le célèbre « El queso Payoyo ». Un fromage de chèvre et de brebis affiné. Et dans le magasin, autre belle surprise… Le fromage est confectionné avec de l’huile d’olive vierge à la graisse de porc ibérique. Après une dégustation de TOUS les fromages. On te confirme qu’il est vraiment bon !

 Parc Natural de la Sierra de Grazalema

Encore une merveilleuse promenade dans un village blanc andalou très reposant. Grazalema ressemble aux autres. L’ombragé Setenil de las Bodegas, la perchée Zahara de la Sierra ou bien la belle rocailleuse Ronda. Un calme, une douceur, des couleurs vives et un sentiment de tranquillité et de vie au fil du temps. Un moment doux et enchanteur dans ce bout d’Espagne coloré et au parfum d’olives naturelles.

Une halte bienvenue sur la route des villages blancs qui nous présentent à chaque fois d’autres délices.

Bon voyage 😉

A&L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Épinglez
+1